Sexs lebnai Chat on sex boys

Un symptôme de cette aliénation zombifiante est la simplification de l’esprit dans deux tonalités primitives du cerveau reptilien, le sexe et la peur, ce qui peut se traduire de deux façons : le consumérisme et le militarisme.

(…) Macron est le zombie par excellence : soumission totale au mondialisme, au régime de Bruxelles, UE et OTAN, aux lobbies communautaires, ce qui se traduit par la russophobie, l’ouverture des frontières et le djihadisme d’État, en Syrie et ailleurs.

Ceux qui tirent avantage de la situation présente s'accrocheront à leurs privilèges.

Extrait du programme d'une ultime conférence d'Alain Soral au Théâtre de la Main d’Or : « La divine surprise ? La France ne peut pas s’en sortir par elle-même et sur ses propres forces, : « À l’origine, dans le vaudou, le zombie est un mort réanimé par un sorcier pour en faire son esclave.

C’est un pantin sous contrôle et corvéable à merci (…) La zombification est un phénomène de dérèglement de l’instinct de conservation.

Quand ce dérèglement est provoqué méthodiquement chez autrui, on peut parler d’une ingénierie sociale négative.

Malgré ces nobles principes, les femmes n'ont été acceptées dans certaines loges que vers les années 70 dans la foulée du mouvement libéral qui permit aussi l'adhésion d'athées.

L'OTAN s'est engagée à ne pas déployer des forces armées considérables sur le territoire des nouveaux pays membres.

Longtemps associés à des anticléricaux pratiquant des rites sataniques, les francs-maçons se présentent comme les promoteurs de la tolérance.

« Nous prônons la liberté de pensée et l'esprit critique, un idéal basé sur une pratique et non seulement sur des mots », explique Mme Escomel, chargée de cours à l'Université de Montréal.

La dégénérescence est synonyme de "progrès", le progrès ne peut, par principe, jamais s'arrêter.

C'est ce qui le définit : changement continuel qui ne peut conduire que vers ce qui est encore mieux.

Deux fois par mois, les francs-maçons de Québec, hommes et femmes, doivent se rendre à Montréal pour discuter de grands débats comme l'éducation ou l'avortement.

You must have an account to comment. Please register or login here!